UFC-Que Choisir de l'Indre et Loire

Consommation

Enquête sur le coût des funérailles

obseques-enterrement-crémation

Des obséques de plus en plus chères et d’énormes écarts de prix

Entre le 23 mars et le 6 avril 2019, les bénévoles de 104 associations locales se sont rendus anonymement dans 664 magasins funéraires sur toute la France. Ils ont demandés diverses informations (coûts, prestations…) pour une inhumation et une crémation et ont collecté 802 devis.

Le marché du funéraire représente aujourd’hui près de 2,25 milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel et se répartit essentiellement en trois groupes :

  • Le groupe OGF (PFG, Dignité funéraire, Roblot, Henri de Borniol) ;
  • Le groupe Funécap (Roc-Eclerc, Pascal Leclerc, Rebillon) ;
  • Le réseau Le Choix funéraire.

Le reste du marché est tenu par des enseignes plus modestes, des régies municipales (comme à Tours) et des indépendants.

Le constat au niveau national

L’enquête s’intéressait à l’affichage des prix et la présence de documents d’information dans les magasins. Dans 70% des cas, les enquêteurs n’ont pas vu ou n’ont pas eu le temps de voir ces documents d’information, les clients étant généralement très vite reçus par un conseiller.

Concernant le devis, toute entreprise est tenu d’en fournir un gratuitement, selon un modèle très précis détaillant le prix des prestations courantes (véhicule, cercueil…), le prix des prestations optionnelles demandées par la famille ainsi que les frais possibles avancés pour la famille comme les frais et taxes de culte par exemple.
Presque un quart des magasins (22 %) ne remettent pas de devis et quand un devis est fourni, il est la plupart du temps non conforme (26 % des contrats partiellement conformes seulement).

Le prix moyen pour une inhumation est de 3 815 € contre 3 986 € pour une crémation. Mais derrière ces moyennes se cachent d’énormes disparités d’une enseigne à une autre mais aussi d’une région à une autre.

Alors qu’en est-il en Indre-et-Loire ?

Nos bénévoles sont allés enquêter dans 11 magasins funéraires répartis sur tout le département. L’affichage est considéré comme médiocre (*) dans 6 magasins sur 10 (un magasin non pris en compte pour cette partie de l’enquête).

Si l’expertise des conseillers est sujette à caution dans 3 magasins, les conseillers sont dans l’ensemble appréciés. Au niveau du devis, 5 magasins sur 11 n’ont pas fourni de devis. Pour les 6 magasins ayant fourni un devis pour une inhumation, le montant du devis est jugé bon pour deux, moyen pour deux et mauvais pour les deux derniers.
Le constat est peu meilleur pour les devis pour une crémation puisque trois montants sont jugés bons, deux moyens et deux médiocres (sur 7 devis obtenus). Quant à la conformité des devis, la situation dans notre département semble plus ou moins conforme aux résultats nationaux puisque 5 devis sont jugés moyens et deux mauvais, aucun ne semblant véritablement conforme à la legislation en vigueur.

Les abonnés au site national Que Choisir peuvent retrouver tous les résultats de l’enquête  :
Enquête pompes funebres, des obseques de plus en plus cheres

(*) L‘enquête a été analysée sur une échelle partant de mauvais, médiocre, moyen, bon pour arriver à très bon.

Que Choisir  – Tours

Même catégorie

Soldes d’hiver 2020

Soldes d’hiver 2020

4 janvier 2020